ACTU

Liminasyon, une lumière fragile pour dire le temps dans lequel nous vivons.

Dans une note rendue publique sur les réseaux sociaux, la compagnie de théâtre Bazou dirigée par Miracson Saint Val et Ketsia Vaïnadine Alphonse a annoncé la sortie, pour le 29 août prochain, de leur premier album, Liminasyon. Ce n’est pas la première fois que des artistes de théâtre se lancent dans la musique. On peut citer Toto Bissainthe dont on se rappelle la chanson très provocatrice parue en 1986, Ayiti m pa renmen w ankò. Cela s’explique par le fait que frontière entre théâtre et musique n’a jamais été aussi étanche .

Pour rappel, beaucoup de projets artistiques de la Compagnie Bazou sont nés, depuis 6 ans, à partir des travaux de recherche menés autour du vodou. Ces travaux ont pour objet d’étude  les rituels, les chants, les instruments et les vêtements liturgiques. Des recherches portées sur le vodou et le théâtre ont été déjà initiées par le théoricien haïtien Franck Fouché et le résultat de ses nombreux travaux a été publié dans un livre  “Vodou et théâtre : pour un théâtre populaire”. Liminasyon, ce nouveau projet  artistique est en quelque sorte la célébration de cette complicité positive entre  musique et vodou dans la tradition  culturelle d’Haïti.

Bazou travaille principalement dans le théâtre, mais avec ce projet musical, cette compagnie de théâtre démontre l’intérêt de ces artistes  pour la musique.   D’ailleurs, ce n’est pas  leur première expérience dans ce domaine, il est libre de se rappeler de Devosyon un spectacle mêlant chansons, textes et jeux que cette compagnie avait présenté à la Fokal, en février 2020.

L’album Liminasyon aborde des thématiques telles que l’identité culturelle, la mémoire des ancêtres, la justice, la résistance, l’engagement citoyen et la tolérance. Avec cet album, Bazou dénonce aussi   les violences sexuelles, le patriarcat, la banalisation de la vie et les violations systématiques de nos droits les plus fondamentaux.

Ce travail de création est non seulement le fruit d’un ensemble de recherches menées dans les “Lakou” Souvnans et Soukri, mais aussi il est un processus de mise à nu (et de dévoilement) de l’être. Il ne s’agit pas d’un simple travail d’interprétation mais un choix humain et artistique de se fragiliser selon Miracson Saint-Val. 

L’album Liminasyon a été créé sous la  direction musicale du guitariste et chanteur Jimmy Kerby Toussaint. Liminasyon constitue une forme d’immersion dans le vodou, la musique Gospel, le Word music et le Roots. La majeur partie des textes sont écrits par la comédienne et chanteuse Ketsia Vaïnadine Alphonse, 11 sur les 16 titres composant  l’album. Un détail qui a toute son importance dans un secteur où les hommes règnent en maître l’émergence d’une parolière est à encourager. On doit aussi souligner la contribution de de la chanteuse Vanessa Jeudi. et de Jean D’Amérique, auteur du roman à succès, Soleil à coudre.

L’album Liminasyon est une autre manière de faire de la musique en Haïti. Liminasyon propose un travail riche en harmonie, une orchestration originale, des textes percutants qui invitent le mélomane à remettre en question ses rapports avec le monde dans lequel il vit. 

Avec Liminasyon, Bazou invite le public à découvrir une œuvre humaine, solidaire qui dit son temps, son époque à la lumière fragile d’une “Liminasyon”.

Une brochette d’artistes participe à ce projet. Ce sont: Ketsia Vaïnadine Alphonse ,Vanessa Jeudi , Ralph Valery Joe Alfred ,Hadler Chery ,Charline Jean-Gilles ,Joseph Derilon Fils Derilus , Néhémie Bastien ,Staloff Tropfort, Makenson Brutus. Plusieurs musiciens apportent également leurs touches à Liminasyon, tels que :Jimmy Kerby Toussaint à la Guitare , Marc-Harold Pierre à la percussion, Jhonson St-cyr et Clide Duverné à la basse, Olivier Eddlin à la batterie , Jemps Philias au Keyboard et à l’accordéon.

Eliezer Guérismé 

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button