EN POEMES

Un poème d’Anyès Noël

Les bruits/Les bruits de corps/Les bruits laissés dans mon corps/La nuit/Toutes les nuits/Les bruits du dehors/crient la faim/Hey/chut/

Ce sont mes nuits/Hantées par la chute/De ma colonne qui danse/Du bas de son dos qui sourit/Allée des courbes/mécanique de la peur/Ça grince/Dans mes nuits/Hey/Je guette le frisson qui s’envole/La dernière parole/Les gouttes lumineuses de son corps/or à mes lèvres/Je dors/Pas à pas/Je ne dors que pour piéger la nuit/Ennemie/Elle s’introduit/Cheval de Troie/Je suinte l’assaut/Les derniers mots/La couleuvre change de peau/frémit/annonce qu’Ève s’échappe de l’histoire/l’encercle/amazone/coulée de miel à mes veines/Mes nuits/Les bruits/Ces sursauts/Ce sont ces mots que je n’ai jamais dit/Ce sont mes peurs qui se replient/désarmées/les nuits/la force de mon talon qui gravit mon cœur qui bat/Abat Achille et sa matriarche-fleuve/carrefour-croisé de l’innocence/mes nuits/se consument/ainsi/douce/folie/ces bruits qui chuchotent/l’attente/la flamme/l’ennuie/son odeur/le boucan/stagnante/

je suis/comme eaux groupies/vide/sont mes nuits/les mains pleines/pourtant/le vide/ je te combats/comme le chant des moustiques s’abreuve de mon sang/froid/ces bruits/de fond de cales/ces bruits/décor de bal/la nuit/toutes/son bruit/me nuis/

Shuuuuuut/

La vie se fraye un chemin pour danser/

TAnyès Noel

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button