Haïti : son art et sa gastronomie à l’honneur au Silver Spring Civic Center au Maryland

Spread the love

La marque de beauté haïtienne, Ebène, sous l’égide de la femme d’affaires, Fayola Nicaisse en collaboration avec plusieurs partenaires lance une série de “pop up events”, ou bazar, aux États-Unis. Pour sa grande première, deux dates sont déjà retenues. À l’occasion de la fête des mères, du jeudi 3 au samedi 4 mai, Haïti, son art et sa gastronomie seront célébré.es au Silver Spring Civic Center, dans la ville de Maryland. Le week-end suivant, le cap sera mis sur la ville de Washington DC, du vendredi 10 au dimanche 12 mai.

Un moment de retrouvailles gratuit pour la diaspora haïtienne qui pourra apprécier et acheter divers produits artisanaux haïtiens.

Selon le site Events.com, les pop up events sont des activités temporaires allant de quelques heures à quelques jours qui favorisent la connexion et une rencontre physique entre propriétaires d’entreprise, créateur.ices avec leur public cible. Un type d’événement qui pourrait s’apparenter aux foires de chez nous. “Notre bazar de la fête des mères promet d’être un événement inoubliable avec un éventail d’entreprises haïtiennes proposant des cadeaux et produits artisanaux, des friandises délicieuses et des expériences réconfortantes. Le tout organisé avec amour et soin”, annonce Fayola Nicaisse.

Si chaque pop up event possède un objectif clair, à en croire la responsable, l’initiative est prise dans l’objectif de prêter main forte aux petites et moyennes entreprises artisanales haïtiennes subissant de plein fouet la crise politique en Haïti. L’ ancienne top model reconvertie en entrepreneure, affirme comprendre parfaitement les difficultés que la situation actuelle impose aux entreprises et à la croissance économique locale. De nombreuses entreprises ont fermé leurs portes et d’autres luttent pour survivre. La solution qui a été la plus évidente à ses yeux était de favoriser un environnement dans lequel, ses dernières pouvaient sortir la tête de l’eau financièrement favorisant leur propre croissance économique, en créant des points de vente à l’étranger. Joignant la parole à l’acte, la CEO met à la disposition du secteur artisanal haïtien une plateforme pour vendre leurs produits.

Une liste de douze et différent.es artisan.es et artistes est retenue pour cette première sortie. Un ensemble d’expositions allant des articles cosmétiques, en passant par la peinture, l’artisanat, la mode, jusqu’à la gastronomie traditionnelle. On retrouvera des collectifs d’artisans comme Kay Atizan, Petion-ville Gallerie, Roots of development (fer découpé), avec des entreprises locales telles que, Café Lux, RAR production (bijoux fait main de haut gamme), Tetpwav Soley qui est dans la création de vêtements, d’accessoires inspirée de la culture haïtienne, et bien d’autres. Selon l’initiatrice, la moitié des participant.es viennent d’Haïti, fruit d’un processus de sélection basé sur “des produits de qualité qui représentent la véritable essence et l’excellence du pays”.

Les gammes de beauté d’Ebène qui viennent de fêter ses 25 ans seront à la disposition des invité.es. En effet, ce label cosmétique est non seulement le premier produit à base de plantes et bio pour les cheveux naturels, mais aussi le premier produit appartenant à une personne noire sur les étagères de Whole Foods Market, selon le magazine américain Essence. Ainsi, il a ouvert l’espace de stockage à d’autres produits capillaires naturels appartenant à des Noir.es. “Je suis fière.En rétrospective, Ebène nous représente. C’est la raison de sa creation. Nous avons changé de nombreuses vies au fil des années grâce à nos produits”, lance Fayola Nicaisse. Présente sur les étagères depuis 1999, Ebène n’entend pas marcher au rythme des tendances. “Je reste fidèle à moi-même, à mes racines et à la nature. Pour innover, je suis toujours à la recherche d’ingrédients naturels les plus récents et pour lutter contre les problèmes capillaires et dermatologiques que peuvent rencontrer mes client.es”. Une approche adoptée par plusieurs et qui devient la norme plusieurs années plus tard, ajoute-t-elle.

La pérennisation, un concept pratique de la vie de Fayola Nicaisse. En effet, elle n’entend pas s’arrêter à ces deux prochains pop up mais souhaite continuer à en organiser afin que les acteur.ices de l’artisanat en Haïti puissent accéder à d’autres marchés. On rappelle que cette série d’activités reçoit le soutien de l’Association des Professionnels Haïtiens (APH) et la Banque Interaméricaine de développement (BID). En outre, la mère de famille croit que la passion est un élément essentiel pour se lancer dans l’entrepreneuriat. “Ainsi vous avez la garantie de ne jamais vous lasser”. Pour rester à l’affût des nouvelles dates, on vous conseille d’aller suivre Ebène @ebenenatural sur tous les réseaux sociaux.

Shylene Prempin


Spread the love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *