EN POEMES

Au cœur brisé sans permission

Je vis ta peur
J’ai vécu ta mort seule
Aux redonnés des minuits
A pierre tombale

Trop

Trop de gestes incestes
Semés à chaque coin de rue

Trop

Trop de cris
Pour habiller l’aube sans fleurs

J’entre et Je sors
Cœur pendu
A rebours
Au revers de la mort.

Cherlie Rivage,  Mots d’ailes,  Éditions des Vagues,  2015

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Check Also
Close
Back to top button