RENCONTRES

Daana Sthernith Eldime, une jeune Petit-goâvienne qui se distingue

Fougueuse, ambitieuse, passionnée de la vie associative, Daana Sthernith Eldime  est cette jeune très impliquée  dans sa ville natale: Petit- Goâve.  Avec un souci de faire davantage tous les jours, elle y fait bouger,notamment, le domaine de la culture.

Ayant bouclé ses études primaires et secondaires à l’école Notre Dame de la sagesse de Petit-Goâve, Daana Sthernith Eldine a fait ses preuves sur le plan académique. La Lauréate du concours d’entrée à la Faculté de Droit et des Sciences économiques (FDSE) et  à l’ École de Droit et des Sciences économiques des Gonaïves (EDSEG) en 2014 n’était  autre qu’elle. Elle ne semble pas faire  dans la demi-mesure quand il s’agit de rythmer ses initiatives socio-culturelles et  celles au service de la cause des femmes. Elle  occupe le poste de secrétaire  générale de la Coordination des  Femmes engagées pour la Coopération  et le Développement d’Haïti (COFECDH), une organisation œuvrant dans la lutte contre les violences sexuelles. Daana se dit déterminée à travailler pour le respect et la dignité des femmes. Elle veut apporter son grain de sel à ce combat pour une meilleure considération des femmes à tous les niveaux de l’échelle sociale.

Diplomée à la FDSE, elle prépare actuellement  son mémoire de sortie en droit. Elle est également étudiante en niveau 2 en philosophie à l’École Normale Supérieure (ENS). Daana Sthernith Eldime se révèle l’exemple d’une jeune femme battante, croyant que les choses dans son pays peuvent changer. Elle se donne en ce sens  entièrement pour que s’ouvrent les chemins.


Daana est aussi à la tête de deux institutions socio-culturelles à Petit-Goâve: Mouvement Littéraire Culturel et Artistique des Jeunes (MOLICAJ) où elle gère entre autres la finance du Marathon du livre; La Production des Arts d’Haïti (PADH) dont elle a eu la commande en 2011 et où elle coordonne des formations en théâtre et en danse.


« C’était une troupe de théâtre, que j’avais transformée en club, quand j’étais arrivée en 2011. J’y introduisais la danse. Et puis la troupe, on en faisait quelque chose de séparé. Nous réalisons des formations sur le théâtre. Nous écrivons et jouons des textes qui mettent en exergue notre histoire et notre culture; qui traduisent nos quotidiens et nous dévoilent ».


Membre de l’Atelier des Apprentis  Narrateurs  (ANA). Daana est actuellement co-directrice exécutive de « Confin’ecole », initiative du MOLICAJ qui dispense des cours  durant le confinement. La grande lectrice de Gary Victor, s’affirme comme une jeune chez qui la disponibilité pour les choses culturelles et humaines est remarquable. Plutôt friande de la musique locale, la native de la ville aux « dous makòs » laisse entendre qu’elle écoute toujours avec bonheur les chansons de compas direct. C’est un passe-temps qu’elle ne peut négliger à côté de la lecture.

La jeune femme passe actuellement ses jours  à Petit-Goâve au rythme des jours assombris par la covid 19, entourée des membres de  sa famille, qui lui est d’un grand soutien dans ses entreprises. Non loin du lieu où a vécu l’écrivain Dany Laferrière avec Da, sa grand-mère. Vivre à quelques mètre d’une maison où un « immortel » a connu l’enfance. On peut ressentir bouger son âme…Dans ses mains. Dans ses pas. La force de toute une ville qui te dit, le futur tu dois le cueillir même au plus profond de la mer.
Daana Sthernith Eldime entre ses engagements, ses passions, ses rêves, trace, petit à petit, son chemin. Et par ces actions, elle risque certainement d’impacter d’ autres jeunes de son entourage. 

Adlyne Bonhomme
b.adlyne@yahoo.com

Related Articles

One Comment

  1. Bonhomme Adlyne l’une de mes anciennes Condisciples.puis elle presente ma toute meilleure amie (Zantray mwen) M.ELDIME Daana Stenith dit (Miciade).Felicitations mes tres chères.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close