« Sant Kiltirèl Lawouze » lance une campagne Go Fund Me pour s’offrir un nouveau local

Spread the love

Après huit années de fonctionnement, les responsables du « Sant Kiltirèl Lawouze (SKL) » situé à Lascahobas se trouvent dans une situation qui pourrait les pousser à mettre les clés sous les verrous, faute de moyen financier. Pour palier ce problème, des membres de la structure ont lancé depuis le 16 juin dernier un appel à financement participatif en ligne afin de louer un nouvel espace pouvant acceuillir leurs activités.

Sant Kiltirèl Lawouze, centre culturel situé à Lascahobas, a été créé par des jeunes artistes, étudiant-e-s et professionnel-le-s. Il promeut les livres, les arts, la culture à travers des activités comme le festival Goûter Littéraire, le Club de débat et de lecture des jeunes et le programme de lecture « Li Pou Miyonnen Lavi », pour ne citer que ceux-là. Afin de continuer à multiplier leurs activités dans le Plateau Central, département situé à l’est d’Haïti, l’équipe de direction de la structure s’est tournée vers le grand public.

« SKL n’a pas son propre local. Depuis sa création en 2014, nous nous réunissons dans une maison que nous avons louée. Malheureusement, le propriétaire a décidé cette année de ne pas renouveler le bail et nous sommes dans l’incapacité financière de louer une autre », explique Abydarlyne Jouth, coordonnatrice de « Sant Kiltirèl Lawouze ».

« Sachant que nous pourrons pas y arriver par nos propres moyens et risquer de voir fermer le centre, nous sommes obligés de faire appel aux citoyens qui connaissent l’importance de notre travail afin de nous aider à récolter des fonds pour être en mesure de louer une maison pour trois ans, tout au moins », indique la responsable.

Il est vrai que SKL fait un énorme à Lascahobas et dans d’autres localités du département du Centre avec les jeunes mais, comme certains s’en douteraient, ils n’ont pas de support pour pouvoir réaliser toutes activités en vue. SKL a seulement des organisations amies dont Actions Solidaires pour Haïti, Flanbwayan et Eritye Papa Desalin, des membres du comité du centre qui adhèrent à leurs initiatives et les supportent.

Sant Kiltirèl Lawouze s’est impliqué dans la collecte de livres pour constituer une bibliothèque et animer des concerts de musique et de textes dans la rue. L’équipe tient à organiser des projections de films, toujours dans l’optique de former le plus grand nombre possible de citoyen-ne-s pour un avenir meilleur. Après avoir tenu des clubs de débat et de lecture, des ateliers créatifs, des programmes de lecture, les fonds manquent cruellement. Ce qui ne les empêche pas de projeter des d’autres initiatives plus ambitieuses dans l’ optique de dynamiser leurs programmes.

Pour l’instant, dit Madame Jouth, la perspective est de mettre une école de formation à l’intérieur du Centre où les cours de batterie, théâtre, danse, langue, musique, histoire, seront mieux structurés. Un signe que le centre regorge de projets en dépit des difficultés rencontrées.

Si voulez aider Sant Kiltirèl Lawouze dans cette collecte de fonds, il suffit de vous rendre sur la page de la campagne Go Fund Me et de faire un don.

Diane BISSERETH


Spread the love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *