ACTU

Prix Deschamps 2020 : prolongement du délai de réception des manuscrits jusqu’en août

Dans un communiqué de presse publié le 15 juin 2020, la Fondation Lucienne Deschamps, Informe que le délai pour soumettre les manuscrits du Prix Deschamps est prolongé jusqu’au 17 août.

Depuis l’annonce de l’état d’urgence dans le pays à cause de la Covid-19, depuis le 19 mars, certaines activités culturelles sont reportées. Certain.e.s organisateurs.trices ont pour leur part utilisé les moyens du bord pour continuer leurs activités : live Facebook, rencontres sur Zoom, concours en ligne, etc. Dans la foulée, l’un des plus grands prix littéraires du pays, le Prix Henri Deschamps a dû prolonger le délai de fermeture du dépôt des manuscrits. Ce prix qui, depuis 1975 récompense, tous les ans, une œuvre littéraire offre certainement aux candidat.e.s la possibilité de perfectionner leurs écrits.

Selon le communiqué, la décision de proposer un nouveau délai de soumission des manuscrits est prise en raison de la Covid-19. Aux dires de l’auteur de « Les brasseurs de la ville », Evains Wêche, également membre du jury, « c’est crucial d’avoir du temps dans ces moments tragiques où ce virus nous inquiète tous. Il est vrai que nous paraissons avoir plus de temps devant nous mais tous les artistes ne vivent pas le confinement de la même manière. Certains en profitent pour créer, souvent des œuvres inspirées du contexte, d’autres n’ont pas l’inspiration. L’avancement de la date est juste et va dans l’esprit du Prix Deschamps: récompenser le meilleur texte haïtien de l’année. Nous le traquons, ce génie ».

Créé depuis 45 ans par la fondation Lucienne Deschamps, le prix Henry Deschamps contribue à l’enrichissement de la littérature haïtienne. Nombre d’auteurs l’ayant remporté continuent à tracer vivement leur parcours dans le domaine littéraire. C’est le cas de la gagnante de la 44ème édition avec son roman Konfidans, Fédia Stanislas. Elle confie : « Remporter un prix c’est un chemin qui s’ouvre .Je pense qu’il est important de remporter un prix. Cela donne une visibilité. Et, grâce au prix, plus de personnes vont s’intéresser à partir vous lire et découvrir votre travail. Un prix, ça offre des opportunités et permet d’ouvrir des portes sur l’avenir. »

La native de Jérémie poursuit pour dire que c’est une bonne chose d’avancer la date de dépôt de candidature. Selon elle, les intéressés auront le temps de bien mûrir leur travail :« Pour ce qui est du report, je pense que c’est raisonnable, compte tenu de la situation de la pandémie. Beaucoup d’institutions sont fermées. Quant aux participant.e.s, ils pourront, dans l’intervalle, mettre les dernières touches, corriger aussi, s’il y a lieu. »

Le délai accordé impactera aussi la date des résultats , a fait savoir Fédia Stanislas: « Les résultats vont certainement arriver un peu plus tard que prévu. Car le jury a besoin du temps pour son travail. Je pense d’ailleurs qu’on aura beaucoup de textes, compte tenu du nombre d’intéressés qui m’ont contacté pour me demander des renseignements. »

Espérons que les résultats positifs escomptés seront atteints. Que le délai sera aussi bénéfique pour pour tous les intéressé.e.s notamment ceux et celle qui n’avaient pas encore peaufiné leurs textes.

Présidé par la romancière Évelyne Trouillot, le jury est composé de :
Emmelie Prophète Milce, membre
Rhoddy Attilus, membre
Ronald C. Paul, membre

Evains Wêche, membre
Fédia Stanislas, membre Edition 2020
Marie Laurence Jocelyn Lassègue, Secrétaire générale
Rappelons que la poétesse Farah Martine Lhérisson assassinée chez elle en faisait partie.

Adlyne Bonhomme
b.adlyne@gmail.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close