ACTU

Le Festival Interculturel Kont Anba Tonèl met le cap sur « Deïta »

 

Du 17 au 21 Septembre 2021, à Port-au-Prince et à Croix-des-bouquets, la douzième édition du Festival Interculturel de conte “Kont Anba Tonèl” organisé par Foudizè Théâtre, met le cap sur l’auteure, la conteuse et dramaturge Mercedes Foucard Guignard communément appelée Deïta.

Sous le thème de « A la rive Deïta », cette douzième édition s’articule effectivement autour de cette artiste qui détenait plus d’une corde à son arc. Selon l’équipe du festival: « C’est une manière de saluer le travail colossal qu’elle a fait pour la valorisation de notre culture et de notre patrimoine immatériel que ce soit à travers les contes d’Haïti, les proverbes, le vodou et autres. L’esprit d’un tel choix est aussi d’inciter le public et la génération d’aujourd’hui à découvrir le personnage qu’est Deïta dans ses multiples dimensions ». En effet ethnographe, spécialiste de la langue créole, professeure de théâtre, auteure et conteuse, Deïta s’est présentée comme l’étendard de la culture haïtienne. À son actif, une panoplie d’ouvrages de genre diversifié. On y retrouve deux romans à citer « Les désespérés » parus en 1964 et « Esperans dezire » en 1989, des essais portés particulièrement sur les loas du panthéon vodou, la mythologie haïtienne et les sociétés secrètes, un receuil de poésie intitulé « Majòdyòl », deux pièces de théâtre et plus d’une vingtaine de contes. Ses publications les plus célèbres sont d’ailleurs: Contes des jardins du pays de Ti Toma dont le premier tome a été publié en 1989 et le second en 2003; puis une version créole “ Kont nan jaden peyi Ti Toma” sortie en 1991.

 

Prolifique, dîtes-vous? Justement, Déïta l’était. Et pour faire revivre la magie de ses contes, le festival interculturel de conte “ Kont anba tonèl” propose donc un répertoire d’activités portés sur la Déïta conteuse. Au programme, des spectacles de contes, une causerie autour du thème « Dans l’univers merveilleux et mystique de Deïta » et la projection de l’émission « Kiskeya, l’île mystique » enregistrée en Novembre 2011. Un atelier d’initiation à l’écriture de conte sera également tenue par l’auteure Évelyne Trouillot sur celle qui est née le 21 Septembre 1935 à Port-de-Paix et décédée à Pétion-ville, le 29 Décembre 2012.

Peu connue et pourtant dotée d’une production considérable, « A la rive Deïta », « est une invitation faite au public à la 12ème édition du festival et un prétexte pour les emmener dans l’univers de l’écrivaine et dans d’autres lieux du pays en les offrant la possibilité de remonter le temps à travers les contes qui nous sont parvenus ».

Venez donc à la rencontre de cette remarquable artiste!

Jessie Lisa A. R TATAILLE

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button