ACTU

IDEH : un mois de sensibilisation réussi sur les droits des femmes haïtiennes

Du 8 mars au 3 avril 2021, l’association à vocation féministe, Initiative pour un Développement Equitable en Haiti (IDEH), a réalisé environ quatre semaines d’activités autour des droits des femmes en Haïti. Cette campagne intitulée : « Mois de sensibilisation sur les droits des femmes haïtiennes», a été lancée afin de sensibiliser l’opinion publique sur les enjeux des droits des femmes et à soutenir diverses actions visant à empêcher leur constante violation.

Chaque année, l’association qui défend un développement équitable axé sur la reconnaissance des droits et la participation effective des femmes dans la société s’active autour de ces dates charnières: le 8 mars et le 3 avril. Le mois de mars est crucial pour les regroupements féministes dans le monde entier où notamment une journée de manifestation et de réflexion des acquis féministes, le 8 mars, est célébré depuis 1977, un peu partout dans le monde, et le 3 avril, journée nationale du mouvement des femmes haïtiennes est marqué en Haïti par diverses activités. Pour commémorer ces semaines d’activités qui font le pont entre ces deux dates symboliques, L’IDEH a abordé des thématiques différentes dont une à chaque semaine: « Féminisme et droit de la femme » ; « la place des femmes dans le secteur de l’économie »; « Entreprenariat féminin » et « Mouvement féministe haïtien ». Une pléiade d’activités telles que des conférences de presse, Clubs de débat, causeries, campagnes médiatiques, ateliers de réflexions, projection a été proposée. Un menu bien agrémenté qui rentre dans le cadre des objectifs globaux que l’association s’est fixés. La majorité de la programmation s’est déroulée dans la capitale, avec un public enthousiaste, en depit de la confrontation à une situation sécuritaire incertaine, reconnaissent les organisatrices.

IDEH a misé sur les messages, les slogans qui vont à l’encontre du sexisme dont sont victimes majoritairement les femmes et les filles. « Sèks mwen pa kab limite dwa m » ou « Leadership féminin : pour un futur égalitaire dans le monde de la Covid-19» , slogan international de ONU Femmes pour l’année 2021 étaient parmi les messages forts véhiculés.

« Nous espérons à la fin de ces activités de sensibilisations, à caractère éducatif, récréatif attirer l’attention sur la problématique de genre et jeter les bases d’un plaidoyer pour un futur équitable en Haïti. » a affirmé Lovely Maignan, responsable de communication de l’IDEH.

L’IDEH intervient dans les domaines de la santé sexuelle et reproductive, les violences basées sur le genre, l’éducation à l’égalité, le genre et le handicap. Sensibiliser la population davantage sur les droits des femmes et des filles est priorisé par la structure comme un moyen de favoriser des rapports égalitaires entre les genres et le changement des mentalités sexistes et rétrogrades. Cette année, IDEH a collaboré avec (KSSR (Kolektif Sante Seksyel ak Repwpdiksyon) et RANAMSA (Rasanbleman nasyonal Madan Sara) pour une meilleure coordination et réussite des activités.

Le samedi 3 avril dernier, l’IDEH était présente pour clôturer son mois activités et aussi faire entendre sa voix, parmi les diverses organisations de femmes et féministes qui ont foulé le macadam contre le climat de violences généralisé et les abus du pouvoir actuel.

Jeanne-Elsa Chéry

Les participant.e.s à la marche du 3 avril 2021

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button