ACTU

Un concours de slam annoncé à Jacmel

Les poumons de la ville de Jacmel battent toujours au rythme des arts et de la culture. Pas une saison ne passe sans qu’une activité autour de la culture n’ait lieu et, plus particulièrement, autour de la poésie.

Les jeunes entretiennent avec soin en effet le chemin de poésie tracé par des noms illustres comme René Depestre, Roussan Camille, Maurice Cadet pour s’en tenir à ceux-là.

Parmi les dernières activités annoncées sur la ville, on retient le lancement d’un concours de slam du nom de « Jeux Dits Pwezi nap slam 1.0 », impulsé par Jeux Dits Pwezi, cette soirée poétique vieille de 4 ans et s’opérant tous les jeudis soirs au Vieux Four bar.

Ce concours qui se tiendra tous les deux ans répond donc à un besoin d’inscrire les jeunes dans la création du texte de slam et dans la performance sur scène. Mais surtout se propose de donner davantage de corps à la parole, selon les mots de Darlin Johancy, le directeur artistique du concours. « c’est un concours de slam pour que le verbe prenne chair, renforçant la confiance des jeunes en leur potentiel »

Les participants auront à écrire leurs slams sur le thème suivant : « yon lide ka chanje reyalite w ».

Ces slams s’affronteront par des performances sur les planches des Jeux Dits Pwezi jusqu’à la grande finale. Seront jugés : textes, qualité des performances et  présence sur scène.

Un jury composé de Ar Guens Jean Mary (Slam), Theodore Laloi (Slam), Raynaldo Pierre-Louis (texte), et Lasly Kazak Décembre (présence sur scène) siègera pour ce concours dont les inscriptions seront fermées le 5 octobre 2021.

À côté d’autres primes alléchantes, la championne ou le champion sera pris (e) en charge par DMédiashaïti pour la production d’un Ep de 6 slams et d’un clip.

Il ou elle sera accompagné-e par ailleurs des formations de CHIMEN ESPAS KILTIREL sous la direction de Lesly Kazak Décembre.

Pour s’inscrire au concours, il faut dans un message whatsapp :

-envoyer son nom complet, son âge et son occupation

-payer un frais de 500 gourdes au numéro 48010076

-une photo de la transaction ou le numéro de la transaction ou un appel la confirmant

-une audio ou une vidéo à partir d’un téléphone accusant une petite démonstration

Adlyne Bonhomme

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button