À l’initiative du Collectif des Jeunes de Gros-Balancé pour un Autre Ganthier (CJGBG), un groupe de jeunes (filles pour la plupart) originaires de différentes sections communales et du centre bourg de Ganthier avait bénéficié d’une série de formations depuis tantôt six mois. Ces formations portant sur les techniques de lecture et d’écriture littéraire , le théâtre et la danse ; elles avaient pour objectif de renforcer les capacités des participants et participantes et de contribuer à leur épanouissement, précise la coordonnatrice du CJGBG, Madame Jémina Petit-homme. Les jeunes avaient aussi bénéficié des visites guidées effectuées sur de sites écotouristiques de Ganthier (Source Zabeth et Parc Naturel Quisqueya de Fonds-Parisien).

Le samedi 18 juillet 2020, le Collectif a clôturé la dernière tranche de ces activités réflexives, instructives et récréatives qui entre dans le cadre d’un programme mis en place par l’association grâce à un financement de l’Ambassade de France en Haïti. Au restaurant Kay anm à Ganthier, une cérémonie a été réalisée en vue de permettre aux jeunes de présenter les résultats de l’ensemble des connaissances et savoir-faire acquis en art de la scène au cours de la période de formation. Ils/elles viennent des communautés de Balan, Gallette-Chambon, Gros-Balancé et de Lamardelle et dans certaines localités environnant le centre bourg pour offrir un menu agrémenté de chansons, de slam, de représentations de théâtre, de chorégraphies de dance et déclamations de textes poétiques. Ce spectacle aux couleurs variées a été un moment favorable pour les spectateurs et spectatrices d’apprécier et de découvrir les talents et les potentiels des jeunes ganthierois-e-s.

« Je crois que le projet a eu un impact positif à Ganthier, car les jeunes se montraient de plus en plus motivé-e-s. Il y avait un manque de loisir énorme dans cette commune que ce projet a sans nul doute participé à en combler », affirme Madame Petit-Homme, l’air satisfaite. Elle ajoute que : « le Collectif a aussi contribué à lutter contre la propagation de la pandémie Covid-19 en distribuant 1500 masques, fixant 15 points de lavage des mains et diffusant un spot de sensibilisation et une série d’émission à radio Vil de Ganthier ».

Par ces activités, les adolescent-e-s et jeunes de Ganthier ont pu arriver à déguster la saveur de la lecture et des arts de la scène. Ils/ elles ont découvert la lecture comme une pratique relative au loisir au même titre qu’un film et non comme une punition ou une corvée, s’est réjouie la Coordonnatrice du CJGBG.

En guise de perspectives, le Collectif va organiser un concours de textes pendant la période estivale et mettra en place une bibliothèque dans la commune pour continuer à desservir les jeunes.