La campagne de sensibilisation HeforShe ou GasonkoreFi débute officiellement

Spread the love

Le vendredi 10 Décembre 2021, la salle Horizon de l’hôtel Montana,  a hébergé le lancement officiel de la campagne de sensibilisation “HeForShe” ou “GasonkoreFi” pour la version créole.

 Ciel gris, les nuages faisaient la course folle et s’entrechoquaient par delà les baies vitrées de la salle Horizon. Attablé.es autour de tables rondes, drapées de nappes bleu et rose, agrémentées au centre par des bouquets de fleurs; l’atmosphère était calme,  presque solennelle. Importance de l’activité exige, car il  faut le reconnaître, les campagnes qui appelent les hommes à supporter les femmes sont très peu et ne courent pas les rues. Nous étions donc tous et toutes présent.es, partenaires, membres de diverses organisations de la société civile, doyens et professeurs d’universités, représentants de la presse; pour supporter et allumer ensemble le vasque de cette campagne de sensibilisation. Et comme madame Myriam Narcisse l’a demandé, en dégainant ses propos comme une arme, nous nous le demandions aussi:” N’allez-vous pas écouter l’appel des filles et des femmes haïtiennes, chers hommes?”

HeForShe ou Gasonkorefi, est une campagne de sensibilisation mondiale. C’est un mouvement unificateur aussi parce qu’elle prend en compte les femmes et mobilise tout autant les hommes. Initiée par l’ONU Femmes, elle émerge en étroite collaboration avec l’UNESCO et l’ONU SIDA. Selon le comité d’action de cette campagne, elle a pour objectif d’instaurer un environnement de paix où les droits de tous et toutes sont respectés, de former des acteurs de changement et de développer une communauté d’hommes leaders, militant contre les violences sexistes et sexuelles. Car ” les hommes peuvent aussi bien veiller au respect des droits des filles et des femmes, oser dire non à l’inacceptable” pour parodier madame la représentante de L’ONU Femmes en Haïti, Dédé Ekoué. Mais en encore, eduquer les hommes autour de la lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes, revient de promouvoir une société égalitaire et sans discriminations. D’ailleurs, ” aucune communauté ne peut réellement se développer si toutes les formes de violences basées sur le genre ne sont pas abolies”, a ainsi déclaré le représentant de l’UNESCO, pour signifier l’importance de cette campagne.

L’ambiance de cet après-midi était chaleureuse et d’un ton cordial. Ce fût l’aspect participatif du lancement et le deuxième moment que tous et toutes ont sans doute préféré. Et oui, le deuxième, parce que la prestation de Jean Jean Roosevelt avait l’air de gagner les oreilles de tout un chacun dans des morceaux aussi joyeux que solennels. Son incountournable chanson “Donnez le monde aux femmes”, qu’on peut qualifier d’éloge du leadership féminin, a été repris pour la circonstance, Gade lè w ainsi que Fè mare bourik la. Ainsi dans la bonne humeur, le lancement pris fin, avec les salutations cordiales des participant.e.s.

La campagne de sensibilisation HeforShe ou Gasonkorefi prendra officiellement fin en 2026. Tous et toutes sont invité.es à s’engager pleinement pour les droits des femmes. Espérons qu’éffectivement, la campagne pourra donner un coup de pouce à la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles, que poursuivent les structures féministes haitiennes depuis plusieurs décennies.

Jessie Lisa A.R TATAILLE


Spread the love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *