ACTU

Konbit Site Solèy a honoré trois jeunes de Cité soleil

Stéphania Zema, Gladimy Jean, Luckson Jean, ce sont trois jeunes que le ‘’Cité Soleil Peace Price’’ a honorés le jeudi 25 juin 2020 , à l’occasion du neuvième anniversaire du mouvement social « Konbit Solèy Leve ».

Konbit Solèy Leve, est un mouvement social qui a pris naissance à Cité Soleil dans les années 2011. Sa mission consiste à réunir toute la commune de Cité Soleil autour de la même table en vue de redéfinir le destin de la commune, nous fait savoir Louino Robillard, l’initiateur du mouvement.
« Dans les années 2014, j’avais lancé le « Soleil Peace Prize », un prix que nous décernons à des jeunes chaque année, afin de mettre en lumière leurs réalisations extraordinaires dans la communauté, célébrer leurs efforts et les valoriser.”

Chacun de ces jeunes leaders ont reçu un cachet. Cet argent offert en vue de les aider à combattre la propagation du virus:
« Nous leur remettons généralement une plaque d’honneur, cependant cette année, vu la situation de la Covid 19, nous avons préféré mettre à disposition de chacun des 3 jeunes primés, un montant de 50. 000 gourdes afin de réaliser des travaux et répondre à la propagation de la pandémie dans la communauté. » a poursuivi M Robillard.

Formée en coupe et couture, cuisine et pâtisserie, Stéphania Zema est née à Delmas, le 6 octobre 1992, commune qu’elle et sa famille ont quittée pour aller habiter à Cité Soleil. Dévouée et très active dans l’avancement de sa communauté, elle a pris en 2014 l’initiative d’ouvrir un atelier de couture dans la localité de Bois-Neuf. Avec ce projet, soutenu par RAVAGEP (Rassemblement des volontaires avisés et généreux pour l’évolution du pays), la jeune femme souhaitait partager ses connaissances avec les jeunes femmes de la zone et, les aider à sortir de leur « marasme économique ». Cet atelier participe autant que possible dans la lutte contre la Covid 19, en fabriquant des masques pour les habitants de Bois-Neuf et ses environs.

Luckson Jean quant à lui est slameur. Né le 27 novembre 1986 à Boston, il pratique cette narration scandée pour porter un message de paix et d’amour. En effet, l’interprète de ZÒN PA FÈ MOUN, -chanson réalisée en collaboration avec le rappeur Okijems. Il est à l’origine de la « Fondasyon Zòn Pa fè Moun » qui œuvre à aider les enfants des rues. C’est en 2019 qui lance la dite fondation afin d’apporter son soutien aux plus faibles. Cette dernière a déjà distribué des centaines de masques et a mis en place une campagne de sensibilisation contre la covid 19.

Actuel étudiant en planification au Centre Techniques de Planification et d’Economie Appliquée à la faculté de Droit et des Sciences Economiques, Gladimy Jean, a vu le jour un 13 août 1994 à Corail. Promoteur direct de Konbit Bibliyotèk Site Solèy, il cultive l’amour du volontariat et de l’engagement dans les activités sociales et culturelles. Il est également Co-fondateur et Coordonnateur de ‘’Le Paradis Haïtien’’ , une agence, qui met en avant le secteur  touristique haïtien.

Selon les propos du co-fondateur de la fondation, Konbit Solèy Leve, Smith Pétiote, les jeunes ont de très bonnes idées, mais le manque d’encadrement les pousse à abandonner: « Il y a beaucoup de jeunes qui rêvent d’accomplir des choses positives mais qui, n’étant pas supportés dans leurs initiatives , finissent par lâcher prise.»

Adlyne Bonhomme

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button
Close
Close