RENCONTRES

Farah Delance Linot vient de remporter le prix « Press Freedom Award »



Elle s’appelle Farah Delance Linot et elle vient de remporter au début du mois de mai le « Press Freedom award » ou le « Prix de la liberté de la presse ». Séjournant aux États-Unis d’Amérique, Farah est une activiste féministe et des droits humains. Et, une croqueuse de prix!


Présidente de Farah Delance Foundation et l’Unity of the Worldwide Women Empowerment, Farah s’adonne à des activités qui cible les femmes et les jeunes. Mis à part ses tâches d’activisme, elle est aussi une chanteuse doublée d’une actrice.e aussi déléguée de l’UNESCO Center for Peace.

Farah Delance Linot a reçu ce prix de la part du « United Nations Peace Keeping Forces Council » et de « l’International Human Rights Defenders Foundation » ce 3 mai 2021, non seulement pour son engagement dans la société mais aussi pour sa participation dans la promotion des Droits humains avec son équipe. L’activiste a pris le soin de faire un plaidoyer pour les « humans rights » en créole et en anglais. Un travail à plusieurs mains qui porte aussi l’empreinte de son équipe. Un choix qu’elle a aussi fait, vu le peu de connaissance sur les des droits humains en Haïti. Afin de promouvoir le plein épanouissement des femmes et des filles Farah ne laisse pas de côté la promotion pour l’équité de genre qui en fait partie et qui est trop souvent considéré comme étant optionnel.

Ce n’est pas le premier prix que la journaliste rafle. Ce dernier vient allonger sa longue liste sur laquelle figuraient: The Coronavirus Heroes Award, The Best humanitarian awards pour mes travaux humanitaires et The President’s Volunteer Service Award de la Maison Blanche. Avoir ces prix à son actif illustre combien ses multiples réalisations sont appréciées en Haïti comme à l’étranger. Des reconnaissances qui renforcent la volonté de Farah, qui décidément ne compte pas dormir sur ses lauriers.


« Je vais continuer sur la même lancée à savoir promouvoir les Droits humains à travers le Human rights consultant. La déclaration universelle des droits humains nous donne cet accès, celui de dire tout ce qu’on ressent et de dénoncer également à travers la presse » voilà ce qu’elle répond quand il s’agit de partager ses projets par rapport à ce nouveau prix qu’elle vient de décrocher.

Aux jeunes femmes, elle envoie un message fort: « Ne vous laissez point aller au découragement ni à l’intimidation; ayez toujours confiance vous. Vous ne devez laisser personne abuser de vous pour une raison quelconque ». Elle leur conseille aussi de toujours suivre leur intuition dans tout ce qu’elles vont entreprendre.

Aux mères aussi elle envoie un message d’encouragement : « Avoir un ou des enfants ne signifie pas que vous devez zapper votre carrière ou vos études. Cherchez et innovez avec des choses positives. Croyez en vous mêmes! ». Un message qui tombe bien avec la fête des mères en Haïti, ce dimanche!

Darline Honoré

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button