Emmanuella Salomon : portrait d’une comédienne bien dans sa peau

Spread the love


Versée dans le théâtre depuis peu, soit au mois de juillet de cette année, Emmanuella Salomon affirme avoir fait son entrée dans ce nouveau univers sans aucune explication précise. Celle qui est étudiante à l’école d’art dramatique ACTE a ainsi trouvé son exutoire.

“Être sur scène pour moi c’est être vivante, là je peux m’abandonner, être qui je veux. Grâce au théatre, j’ai appris à me faire confiance et à faire confiance aux autres”, atteste d’entrée de jeu la jeune comédienne.

Quoique traité en parent pauvre en Haïti, le domaine du spectacle précisément le théâtre, titille l’intérêt de plus d’un. Coup du hasard ou du destin, Emmanuella Salomon, étudiante en 4ème année à l’Université d’Etat d’Haïti en Philosophie et Science Politique s’est retrouvée dans les rouages du métier. “Ce qui est sûr c’est que j’ai toujours aimé en lire et en regarder”.

Ce talent brut qui avait besoin d’être affiné, au bout de quelques mois, a vite pris ses marques. “A chaque fois que je monte sur scène, j’ai la sensation que je passe et repasse des auditions qui me sont cruciales. Je me rappelle encore mon premier jour, le track ressenti, les tremblements, les petits doutes qui se sont transformés en adrénaline par la suite”, confie-t-elle. Par ailleurs, son immersion dans ce nouveau monde a été marquée par “la solidarité, qu’on y trouve”. Car même quand elle est seule sur scène, elle ne l’est pas totalement, “il y a toute une machine avec nous, puis le public”.

Désirant à chaque prestation, d’être le plus proche possible de son auditoire, elle dit trouver ses inspirations parfois dans des petits trucs par ci et par là, dans son entourage, dans ses échanges avec ses proches…Travaillant d’arrache pied dans le but d’intégrer la cour des grands, de devenir pro, Emmanuella Simon déplore par conséquent les nombreuses difficultés qu’encaissent ce secteur.

“On constate qu’aujourd’hui le théâtre est moins visible dans la société, avec une baisse des activités théâtrale surtout dans le milieu scolaire et dans les zones reculées de la capitale”, explique-t-elle. “Le problème majeur du milieu, c’est qu’il n’y a pas assez d’espace ouvert aux comédiens pour performer. C’est un art que l’on aime, et qu’on vit, pour ce faire on a besoin de local afin de le partager”,  se désole-t-elle. 

Pour y remédier à la situation, celle qui est aussi assistante administrative estime qu’il faudrait commencer à inculquer la culture du théâtre dès l’école classique. Qu’il y ait beaucoup plus d’écoles professionnelles offrant cette discipline. Et que les institutions culturelles puissent promouvoir plus de projets théâtraux chaque année.

Parcourant ce nouveau sentier, Emmanuella Salomon veut rester fidèle à soi-même, à ses objectifs mais également “pouvoir faire passer des messages à travers le théâtre, des messages qui donnent à réfléchir”. Toujours dans l’optique d’influencer positivement, elle veut devenir “une comédienne qui après chaque spectacle laisse les spectateurs dans un état où ils sont obligés de se poser des questions, de se décider à agir”.

À ceux et celles qui attendent un déclic pour s’engager dans le théâtre, Emmanuella Salomon vous avise que “le bon moment n’existe pas”, “lance toi et mets toi à fond dans ce que tu fais, sois discipliné-e, crois en toi, avance malgré les critiques sur la voie que tu as choisi”. Un crédo efficace pour réussir pleinement. 


 Shylene Prempin


Spread the love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *