ACTU

Deux nouveaux prix pour Freda!

Quelques semaines après son franc succès à la 74e édition du Festival de Cannes, l’un des festivals de cinéma les plus branchés au monde- ramenant des distinctions à de multiples oeuvres- le premier long-métrage “Freda ” de Gessica Généus fait encore parler de lui.  C’est maintenant à la 19e édition du festival ” Paysages de cinéastes » tenu à Châtenay-Malabry, que Freda vient de faire ses preuves en ramenant pas moins de deux prix! 

Par sa touchante histoire, sa rigueur et l’intelligence de sa création,”Freda ” continue de mettre le travail de Gessica Généus sous les feux de la rampe en raflant de prestigieuses distinctions. Ces prix ont été décernés en effet à ce 19e festival « Paysages de cinéastes », qui s’est tenu du 10 au 18 septembre 2021 sur le thème “Paysages de Magie “. Il s’agit du prix du grand jury et de celui du jury des femmes. Freda a brillé devant un jury composé de plusieurs renommées telles que: Marie-Claire Poirier, Juliette Goffart et Stephane Batut.

Freda habite avec sa mère, sa sœur et son petit frère dans un quartier populaire d’Haïti. Iels survivent avec leur petite boutique de rue. Face à la précarité et la violence de leur quotidien chacun cherche une façon de fuir cette situation. Un portrait implacable, donc de la vie dans le Port-au-Prince d’aujourd’hui.

« Freda » exhale un parfum que l’on apprécie et réussit à s’attirer depuis sa sortie, un focus important. C’est un film qui donne à croire qu’il a de beaux jours devant lui. 

Un article critique paru dans Africultures décrit le film comme « sincère, clairement ancré dans le vécu, sensible tant dans le traitement de l’image que dans sa manière d’aborder la condition des femmes en Haïti.”

Concernant l’impact du film, on peut lire aussi ceci dans le papier de Africultures: “C’est à la fois cette sincérité et la complexité de personnages riches de leurs contradictions qui nous émeut en profondeur et nous permet d’appréhender un peu de l’expérience féminine en terre haïtienne. “

Rappelons que pour ce festival, 6 longs métrages internationaux avaient été en compétition.

Adlyne Bonhomme

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button