ACTU

Conversations Essenti’Elles s’engage dans la campagne contre les violences faites aux femmes et aux filles

Conversations Essenti’Elles et ses partenaires, participent encore cette année à la campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles. Du 25 novembre au 10 décembre, causeries, conférence-débats, projections de films documentaires autour des violences sexuelles comptent parmi une kyrielle d’activités de sensibilisation contre les violences sexuelles tenues durant la campagne, sous la houlette de l’association. Une invitation est aussi lancée aux filles de 18 à 25 ans à concourir sous le thème : Jeunes et solidaires : Comment sensibiliser et prévenir et intervenir en tant que jeunes dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles ?

Initiée par Me Johanna Sylvain Joseph, Conversations Essenti’Elles est une plateforme de valorisation du leadership féminin. La structure regroupe en majorité des professionnelles qui organisent depuis tantôt deux ans, un ensemble de débats autour de questions jugées fondamentales et qui touchent de près ou de loin des femmes. La campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles, pilotée par ONU Femmes depuis 1991, se déroule cette année sous le thème : Tous UNiS » 2020 : « Orangez le monde : financez, intervenez, prévenez, collectez !  Cette initiative trouve un écho favorable chaque année chez des organisations féminines et féministes haïtiennes, qui profitent pour faire passer des revendications féministes telles que la lutte contre le viol et les féminicides. La noble vision de ce programme n’est autre que de prévenir et d’éliminer les violences subies par les femmes et les filles un peu partout dans le monde.

Dès le 25 novembre 2020, l’instigatrice de Conversations Essenti’Elles avait donné le ton dans une note publique publiée sur les réseaux sociaux, notamment sur la page Facebook de Conversations Essenti’Elles; avec ces mots qui amorcent l’ampleur du sujet : « En la 25ème journée Internationale de l’élimination de la violence basée sur le genre, nos pensées vont vers les victimes et leurs proches. Nos pensées vont également vers les organisations féministes et toutes les autres actrices et acteurs qui font de cette lutte un sacerdoce. ». Une batterie de communication, allait suivre comprenant des affiches abordant entre autres la culture du viol, la traite des personnes, la pédocriminalité, le sida. Des personnalités diplomatiques telles que l’ambassadeur du Canada en Haiti , Son Excellence Stuart Savage, le chargé d’affaires de l’Ambassade de Suisse en Haïti, Fabrizio Poretti, Fransesca Rabel et certains acteurs et actrices du secteur culturel et musical envoient des messages de sensibilisation sur la violence à l’égard des femmes durant la campagne. Le public a par ailleurs été invité à se manifester dans les débats en présentiel et diffusés sur plusieurs plateformes en ligne.

S’il faut revenir au concours de plaidoirie ; Conversations Essenti’Elles a fait comprendre qu’il permet aux filles, et surtout aux jeunes de réfléchir et de produire sur une situation préoccupante qui ponctue leur quotidien. Les cas de violences à l’égard des femmes, ont connu une hausse considérable surtout avec l’insécurité grandissante ces derniers mois, admettent les organisatrices. De ce fait, le concours incitera les filles à « agir comme agent de sensibilisation; il pourra les aider à comprendre dès leur jeune leur âge l’importance de la lutte contre les violences basées sur le genre et ses impacts sur la cellule familiale et sur les relations entre les sexes »

La clôture des 16 jours d’activisme se fera le 9 décembre, dans un espace que les organisatrices révèleront sous-peu; le public pourra aussi connaître les meilleures plaidoiries qui auront été proposées.

À noter que le délai de réception des textes du concours fixé pour le 27 novembre avait été repoussé au 3 décembre pour que la plateforme pût recevoir un maximum de candidatures.

Jeanne- Elsa Chéry

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button